Philippe LacaïlePolitiqueUrbanisme

Priorité au logement abordable à Tours avec Philippe Lacaïle

Un classement où Tours est dans le peloton de tête dont on se passerait bien.

Tours se place dans le « top10 » des villes où le prix de l’immobilier a le plus augmenté en 2019 : +8% en un an selon le baromètre LPI-SeLoger. Et c’est la 5ème année consécutive de hausse en Touraine. En 2019, à Tours le prix moyen au m2 s’élève à 2 609 €, mais les prix varient du simple au double selon les quartiers tourangeaux : 1 556 € aux Fontaines et 3 300€ dans l’hyper-centre. Le record absolu récemment annoncé à Tours est de plus de 6000 euros du m2 dans l’opération immobilière la cour des consuls !

Symétriquement, depuis six ans, la production de logements sociaux ou abordables a été négligée par la municipalité actuelle. Pire, elle a décidé de détruire 470 logements sociaux au Sanitas sans prévoir la moindre compensation par la construction de nouveaux logements abordables pour les foyer modestes ou pauvres, ni à Tours, ni dans la Métropole. En parallèle, comme la NR vient aussi de le confirmer, les prix explosent alors que l’inflation reste très faible. Camouflée en prétendant rechercher la mixité sociale, la manoeuvre vise en réalité à chasser les jeunes et les foyer modestes ou pauvres hors de Tours et de sa métropole, obligeant ainsi ceux qui travaillent ici à faire de longs et coûteux trajets chaque jour, entraînant en plus une augmentation de la pollution.

Avec Philippe Lacaïle, nous favoriserons la production de logements sociaux et abordables neufs et la mise aux normes environnementales des anciens.

Concrètement, nous voulons un tiers de logements sociaux dans le nouvel écoquartier Baumont-Chauveau que nous proposons, ainsi que la construction de 400 maisons individuelles en location ou en accession aidée à la propriété pour nos jeunes sur les Hauts de Ste Radegonde. 

Tours recommencera alors à gagner de la population. Les foyers et nos jeunes modestes ou pauvres pourront y rester et y travailler sans devoir faire de longs trajets aussi fatigants que polluants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
28 ⁄ 1 =