ÉconomieÉducationMunicipalesPolitique

Premières propositions : Développement économique et Université de Tours

Avec près de 300 000 habitants, le territoire métropolitain de Tours dispose d’un tissu économique dense qui ne demande qu’à être valorisé. Dans cette démarche, l’Université doit devenir un acteur à part entière du développement territorial.

A l’issue de ce troisième atelier citoyen organisé par Tours en Mouvement, le constat dressé par les participants est sans appel : la métropole tourangelle possède tous les atouts lui permettant de bénéficier d’un rayonnement à la hauteur de son potentiel, mais force est de constater qu’ils demeurent aujourd’hui largement sous-exploités.

L’Université de Tours est une ressource inestimable dont il est indispensable de renforcer le rôle dans les différentes synergies qui s’opèrent au sein de notre territoire. Nous avons souvent tendance à l’oublier mais Tours est l’une des rares cités françaises à disposer d’une véritable ville-campus dans laquelle les étudiants partagent leurs quotidiens avec l’ensemble des citoyens. Ces jeunes, futurs actifs diplômés, ne demandent qu’à prendre davantage part à la gestion des affaires locales. Le fonctionnement actuel de nos institutions ne leur donne pas la juste place qu’ils méritent. Ces derniers mois nous l’ont encore prouvé. Ils savent se mobiliser pour les causes qui leur importent : engagement solidaire, marches pour le climat…

L’objectif métropolitain d’accueillir 50 000 étudiants est louable, mais il doit s’accompagner d’une réflexion plus approfondie. Tours en Mouvement insiste sur la nécessité de proposer des objectifs réalistes au vu des infrastructures universitaires existantes et de prendre en compte le contexte national qui souhaite imposer une catégorisation des universités avec d’un côté des collèges universitaires, accueillant des étudiants inscrits en DUT et en licence, et de l’autre des universités de recherche proposant des inscriptions en master et en doctorat.

 L’aide des collectivités territoriales est essentielle pour que l’université de Tours puisse continuer à proposer des cursus complets (de la licence au doctorat). Il en va du dynamisme économique de notre territoire pour lequel l’apport des étudiants en master et doctorat est essentiel, tant au niveau des stages et apprentissages, des emplois que du développement de la recherche. Les partenariats publics-privés doivent être renforcés et accompagnés, ce qui n’est hélas plus le cas aujourd’hui. 

Tours est une métropole de taille moyenne dont les atouts en matière de développement économique doivent être mieux valorisés à travers une ambitieuse politique d’attractivité conduite dans le respect des équilibres environnementaux. Le cœur de son développement économique est le secteur tertiaire. Nous devons agir à cet égard en utilisant trois leviers : la valorisation des entreprises existantes, une politique pertinente d’immobilier spécialisé et une mobilisation des outils de formation existant ou à créer. Dans le domaine industriel, il faut être plus proches de nos entreprises pour les accompagner tant dans leur développement que lorsqu’elles rencontrent des difficultés et attirer celles qui agissent dans le domaine des énergies nouvelles et du développement durable. Le commerce doit par ailleurs faire l’objet d’une attention particulière tant sur le centre-ville de Tours qui est en souffrance que pour les autres communes. Enfin, Tours doit devenir la principale porte d’entrée touristique de la vallée de la Loire en favorisant le rapprochement des acteurs et en modernisant les outils d’accompagnement des touristes.

Afin de renforcer l’attractivité de notre territoire et de mettre l’Université au cœur de son développement, Tours en Mouvement formule les propositions suivantes :

Université :

  • N° 1 : Mettre en oeuvre un plan de soutien à l’enseignement supérieur et à la recherche permettant de développer une stratégie de développement co-construite avec l’Université en matière de formations, de recherche, de projets urbains, de mobilités.
  • N° 2 : Améliorer la vie de campus à l’échelle de la Ville de Tours et de la métropole en :
    • Impliquant les étudiants dans la vie locale en créant un conseil des étudiants, en proposant des activités au titre du CERCIP (Compétences, Engagement, Réflexions Citoyennes et Pratiques) permettant aux étudiants de s’engager dans des activités bénévoles CERCIP (aides aux élèves en difficulté, aides aux personnes âgées…)
    • Développant une offre de logements étudiants adaptés aux besoins (co-living,  habitat intergénérationnel)
    • Proposant une offre de transports adaptée aux étudiants (tarifs et  amplitude horaire des modes de transport collectifs, mobilités douces)
  •  N° 3 : Faire de la recherche le moteur du développement du territoire :
    • Conforter les laboratoires publics/privés existants et en créer de nouveaux 
    • Construire des incubateurs académiques et des pépinières d’entreprises

Développement économique et attractivité :

  • N° 1 : Élaborer un plan stratégique de développement économique respectueux de l’environnement et conduire des actions sectorielles écologiquement responsables dans les domaines du tourisme, du commerce et de l’industrie
  • N° 2 : Porter une politique très ambitieuse de développement économique à travers :
    •  La prospection d’entreprises nouvelles notamment celles œuvrant dans le domaine des énergies nouvelles
    • Le suivi actif des entreprises existantes et le soutien à leur développement
    • Une politique volontariste de soutien à la création d’entreprises innovantes
  • N° 3 : Mettre en œuvre un programme ciblé d’immobilier économique :
    • Dans le domaine du tertiaire en centre-ville avec des programmes favorisant les tiers lieux et le co-working
    • En créant une foncière spécialisée dans le commerce afin de maitriser l’offre et le prix du foncier en centre-ville.
    • En développant une offre pro active en matière d’artisanat et d’industrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
16 × 30 =