ÉducationEnfanceVie Sociale

Plan école 2019 : une arnaque de plus de la municipalité…

Après cinq année et demi, la majorité municipale feint de découvrir le parc scolaire tourangeau .

À quelques mois des élections municipales, le maire présente un document intitulé « plan école 2019 » dans lequel on apprend qu’un schéma directeur immobilier est en cours d’élaboration et qu’on a entrepris l’écriture d’un projet éducatif. Enfin ?

On promet monts et merveilles aux parents d’élèves et à la communauté éducative : rien de moins que la construction ou la reconstruction de 29 écoles et la rénovation des 29 restantes ! Tout cela en 10 ans. Il faudrait rappeler au maire qu’un mandat c’est six ans, pas dix. Sinon, pourquoi pas vingt ou trente ans ?

Mais, surtout, les Tourangeaux constatent qu’en cinq ans et demi pendant que Tours (136 000 habitants), sous la houlette de M. Bouchet, construit une école , à St Cyr sur Loire (15 000 habitants) M. Briand construit à Monjoie tout un groupe scolaire avec gymnase au milieu de la verdure. Ensuite, le financement de tout cela n’est ni précisé, ni programmé (tout est « en cours d’élaboration », après cinq ans et demi !). D’ailleurs, la presse ne s’y est pas trompée en relevant le flou total et l’absence d’engagements fermes de la part des éventuels cofinanceurs. On nous parle même de mécénat… 

Dans ces conditions, les effets d’annonce du maire sonnent creux et ses promesses n’ont aucune crédibilité au regard de la réalité qui se limite à ce qui aura été accompli fin 2019, en l’occurrence la fin d’un chantier lancé par M. Babary et Mme Darnet-Malaquin, pendant que M. Bouchet, adjoint, se consacrait tout entier au rayonnement de la ville, avec le résultat que l’on connaît (sic)…

Le maire se moque des parents d’élèves et de la communauté éducative. Il croit que, comme dit le proverbe, plus c’est gros, plus ça passe.

En fait, ce « plan école 2019 » n’est rien de plus qu’un tract électoral grossier bricolé avec l’argent du contribuable par M. Bouchet, en campagne depuis sa désignation comme maire, alors que les Tourangeaux avaient cru élire quelqu’un d’autre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
10 − 3 =