ÉconomieMunicipalesPolitiqueUrbanisme

LE NOUVEAU QUARTIER GARE CONNECTEE

Les autres villes de l’Ouest, grandes ou moyennes l’ont compris comme Bordeaux, Nantes, Le Mans ou Angers. À Tours, on nous a infligé, pendant six interminables années, le spectacle de l’immobilisme tristement symbolisé par la friche de l’îlot Vinci, dès la sortie de la gare. Alors que Tours n’est qu’à une heure de Paris en TGV et au centre d’une étoile ferroviaire, routière et autoroutière et que sa gare dispose d’un hub tramways, bus et cars, rien n’a été fait pour attirer dans cet endroit stratégique l’activité économique, tertiaire principalement, qui devrait naturellement s’y développer.

Tours En Mouvement, avec Philippe Lacaïle, propose d’aménager le secteur s’étendant de l’îlot Vinci jusqu’au Sanitas pour créer un véritable centre névralgique des affaires, en lien avec notre université, à proximité immédiate de la gare TGV, comprenant bureaux, espaces de co-working, boutiques, logements et un poste de police. L’espace public du secteur sera aussi profondément rénové par la réalisation, en coopération avec le département d’Indre-et-Loire, d’une vraie gare routière, confortable pour les usagers et les chauffeurs, rue Edouard Vaillant, avec un lien direct avec la gare SNC , complétée par un grand parc à vélos et trottinettes abrité, sécurisé et avec les services liés.

La place de la gare, libérée des cars, sera alors totalement végétalisée, pour créer un îlot de fraicheur, agrémenté de jeux d’eau pour en faire un lieu de détente et de rencontre pour les Tourangeaux et les visiteurs.

La création à Tours d’emplois nombreux et de qualité est une priorité absolue pour Tours En Mouvement qui veut renforcer l’atout formidable qu’est notre université. Il faut que les étudiants restent les plus nombreux possible à Tours à l’issue de leurs études. La construction d’un quartier d’affaires dynamique à immédiate proximité de la gare et du Sanitas est l’un des outils majeurs pour offrir de l’emploi à tous nos jeunes.

Philippe Lacaïle avec Tours En Mouvement propose qu’un quartier d’affaires comparables à ceux des locomotives de l’Ouest comme Bordeaux ou Nantes voie enfin le jour à la gare. Et nous avons les moyens de nos ambitions.

L’architecture de ce nouveau quartier gare sera celle du XXI ème siècle en privilégiant des réalisations modernes, c’est à dire économes en énergie (RBR 2020 énergie positive et basse émission carbone), végétalisées et ouvrant de nombreux espaces de rencontre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
11 + 27 =