UrbanismeVie Sociale

Halles de Tours : chronique d’un fiasco annoncé

Pour compenser sa criante absence de bilan, le second maire depuis 2014 a multiplié les effets d’annonce et la « com’ ». Derrière ces annonces, rien de concret ni de concerté avec les principaux intéressés, les Tourangelles et les Tourangeaux. Ainsi, dans la foulée du lamentable épisode du haut de la Tranchée, on nous a montré un faramineux film 3D en guise de « projet » pour une reconstruction totale des Halles (en prenant bien soin d’occulter la vaste opération de promotion immobilière de 60 logements, qui en est sans doute le véritable mobile et pour laquelle les commerçants sont des obstacles : car nombre d’entre eux devront quitter les lieux pour faire de la place). 

Cette manière de procéder a eu le résultat qu’elle méritait : une volée de bois vert de la part des principaux intéressés, car en grande partie copropriétaires des lieux, les commerçants se sont opposés au « projet » dans une pétition et une tribune publique !

Illustration de la méthode suivie par C. Bouchet :

Après cette tentative d’enfumage, celui-ci C. Bouchet a menacé les commerçants et affirmé, de manière péremptoire, que son « projet » se ferait de toutes façons. Toujours sans succès, il a alors convoqué les commerçants par courrier du 16 octobre à une réunion d’information fermée aux habitants du quartier des Halles pour le 6 novembre prochain. C’est évidemment par là qu’il aurait fallu commencer il y a bien longtemps, en ouvrant la concertation à tous les habitants de ce quartier ! Mais ce maire pense certainement que l’on peut monter des opérations très complexes, en amateur, sans compétence, ni travail participatif approfondi avec l’ensemble des personnes intéressées. 

Où se situe l’intérêt public dans le fait de faire passer en force et en catimini un projet de promotion immobilière au sein d’un quartier en cœur de ville à quelques deux mois des élections ? Cela résonne de façon bien étrange, le tout sans aucune logique d’aménagement urbain.

Tours En Mouvement rappelle que beaucoup d’argent public a déjà été investi avant 2014 dans la mise aux normes, la rénovation et l’isolation des locaux du complexe des Halles. Le premier étage est prêt à accueillir des activités commerciales et tertiaires (un grand restaurant brasserie était prévu, avec terrasse sur la partie nord du premier étage, un travail rigoureux avait été conduit, notamment avec l’ABF, pour la création d’accès supplémentaires à l’étage. La crèche municipale vieillissante, située au sud du complexe, devait être reconstruite dès que les problèmes de portance au droit du parking souterrain seraient résolus, etc.). Mais là comme ailleurs, la municipalité arrivée aux affaires en 2014 a tout stoppé net pour commencer à gesticuler trois ans plus tard en s’apercevant qu’elle n’avait pratiquement rien fait et en entreprenant de combler cette vacuité par de la « com’ » à outrance. Un appel à projets a alors été lancé.

On allait presque louer la démarche citoyenne et de concertation publique (sic)… Trois projets avaient été déposés. Puis, Christophe Bouchet est ensuite arrivé à la manœuvre. De de façon subreptice et violente (toujours sans concertation réelle) la municipalité a retenu un projet comportant 60 logements qui aboutit à la fin des commerces de bouche et la transformation de l’ensemble en une sorte de galerie marchande… 

Tours En Mouvement avec Philippe Lacaïle sait que nos commerçants des Halles (au sein du bâtiment et tout autour), de même que les habitants du quartier, sont prêts (comme ils l’indiquent dans leur récente déclaration) à repenser et faire évoluer le quartier dans son ensemble pour former un tout cohérent et à adapter leur outil de travail pour améliorer le service offert aux Tourangeaux et Tourangelles. Mais encore faut-il les entendre, travailler avec eux et ne pas débarquer comme en terrain conquis avec un pseudo projet mal ficelé. Tout en imposant un promoteur…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Résoudre : *
22 + 6 =